Zoom sur la Guinness Barrel-Aged Stout

Le monde de la bière devait avoir plus qu’un soupçon sournois. Je veux dire que la brasserie Guinness nouvellement construite est logée dans un bâtiment qui faisait partie à l’origine de la première distillerie à ouvrir après la prohibition (1934) dans le Maryland.

Et comme si cela ne suffisait pas, le nom de la nouvelle brasserie l’a convaincu : La Guinness, la bière vieillie en fût de chêne ne devrait donc pas être une surprise.

Lire également : Comment vieillir sa bière en baril ?

Sans aucun doute, tout le monde se demandait juste combien de temps il leur faudrait pour le faire produire et le sortir. Eh bien, SURPRISE ! Il a été libéré.

Et juste à temps pour nous aider à célébrer les fêtes de fin d’année et les esprits chauds pendant les froides nuits d’hiver, la Guinness a beaucoup d’atouts pour ce qui est de jouer au jeu du vieillissement en barrique.

A lire également : Comment forcer la carbonatation de votre bière ?

Parce qu’elle fait partie de la marque Diageo, Guinness a un accès unique à certaines des liqueurs les plus connues au monde, dont Julio Tequila, Zacapa Rum et Glenkinchie Whiskey.

Ils ont donc beaucoup de cartes à jouer. Pour cette première main, ils choisissent leurs fûts de whisky Anvers et Bulleit, brassés à Dublin et expédiés du Kentucky vers la nouvelle brasserie Baltimore, d’où le slogan accrocheur de la bière :”Brewed in Dublin”.

Le stout d’Anvers est une autre recette réanimée des archives Guinness. Elle est basée sur Guinness Special Export, une bière que la brasserie a exportée en Belgique (en fûts de chêne) pendant les dernières années de la seconde guerre mondiale.

Bulleit a vu le jour en 1987 lorsque Thomas E. Bulleit Jr. a relancé une recette de whisky à haute teneur en alcool qui remonte au milieu des années 1800 et à son arrière-arrière grand-père, Augustus Bulleit. La Bulleit Distilling Company est située à Louisville, Kentucky.

La dégustation

Voici les notes de dégustation que j’ai prises en buvant Guinness’s Barrel Aged Stout. Si vous avez goûté cette bière ou si vous avez une pinte devant vous pendant que vous lisez cette critique, veuillez partager vos pensées avec tout le monde dans les commentaires ci-dessous.

Guinness Barrel-Aged StoutPours a le teint très sombre, presque opaque, brun. Tenue à la lumière forte, elle présente des poches de couleur grenat sur les bords. Une saine, crémeuse, deux têtes de doigt construit, montrant la coloration moka de n’importe quel stout valant son rôti.

L’arôme donne de fortes notes de vanille et de chêne, un peu de caramel et un léger fond de baies noires acidulées et de raisin sec. Les éléments du canon ne sont pas bien en face de vous, mais suffisamment présents pour que je me demande quelles complexités se perdent derrière tout cela.

Il y a une légère odeur de chocolat et de réglisse, des murmures de caramel et de rôti peut-être, mais pas grand-chose, c’est du côté léger du corsé avec une sensation en bouche très douce. La carbonatation est moyenne, une petite bouchée d’alcool chaud et épicé, boisé, avec des nuances de chocolat mi-sucré et de caramel noir sur le devant du palais.

Quelques chuchotements de vanille et de fruits secs juste avant qu’une légère sensation d’alcool ne s’installe. Une certaine amertume aux tanins moelleux. L’épice boisée reste à travers la finale en la desséchant un peu, s’étend bien dans l’arrière-goût. C’est facile à boire pour un homme corpulent.

Mon avis sur le produit

Cette bière peut certainement tenir le coup dans la ligne Guinness. C’est solide. Je pense que certaines subtilités de saveur se perdent derrière le vieillissement en barrique et peut-être que le corps aurait pu être un peu plus épais, mais dans l’ensemble, c’est une excellente bière facile à boire, la façon la plus simple de la décrire est douce. Le tout est moelleux. Il n’y a pas de saveur forte et forte qui se démarque, mais il y a des chuchotements de la bière de base.

Le vieillissement en fût de chêne apporte un certain intérêt sous la forme de vanille et de bois clair, mais encore une fois, il est relativement moelleux par rapport à d’autres stouts vieillis en fût.

J’aimerais bien en mettre quelques bouteilles pour voir comment cela pourrait faire ressortir certaines des saveurs sous-jacentes, compléter le boisé, peut-être ajouter à la complexité de la bière. Et c’est peut-être ce que Guinness avait à l’esprit. Peut-être parce qu’ils sont si bien connus et si omniprésents à travers le monde, ils allaient pour quelque chose de facilement accessible.

Bien, vous devriez sortir et le prendre tant que vous le pouvez. Santé !

Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!